Anas le Courbat : quand le malaise sort de l’ombre

Alors que le mal-être des policiers et des gendarmes se fait de plus en plus entendre dans la société, découvrons un établissement de soins pas comme les autres, implanté en Touraine du Sud.

Créé en 1953 sur la commune du Liège, par l’Association nationale d’action sociale des personnels de la police nationale et du ministère de l’Intérieur (Anas), l’établissement de santé, de soins de suite et de réadaption, est spécialisé dans la prise en charge des personnes en situation d’addiction ou de burn out.

Sur un vaste domaine de 82 ha, entouré de forêt et d’étangs, la structure accueille aujourd’hui 56 malades. « Des policiers, des pompiers, des gendarmes, des fonctionnaires mais aussi des personnes de la société civile, explique Frédérique Yvonnet, la directrice. Nous tenons à cette mixité qui doit permettre l’échange et l’ouverture vers l’autre ». Les patients sont présents de 4 semaines à plusieurs mois et sont suivis par une équipe pluridisciplinaire composée de médecin, psychologue, infirmiers, assistante sociale, éducateurs sportifs et deux policiers détachés. Les soins nécessitent une implication de la part du patient, appelé à signer un contrat de soins. Dans ce cadre, ces soins se poursuivent tout au long du séjour et au-delà si nécessaire par une écoute active permanente. Cette prise en charge est structurée autour d’ateliers thérapeutiques prenant en compte les besoins individuels des patients : remise en condition physique ; gestion du stress et des émotions ; accompagnement à l’estime de soi et à la qualité de vie et ateliers occupationnels.

[...]

Lire la suite de l'article sur La Renaissance Lochoise ou télécharger l'article complet.

Articles à la une
Articles récents
Archive

© 2017 ANAS - Le Courbat tous droits réservés 

ANAS - Le Courbat

Établissement de Soins de Suite et de Réadaptation

37460 Le Liège

Tél. : 02 47 91 22 22 - Fax : 02 47 91 22 09​